Teenage-boy-with-smartphone

20. CYBERINTIMIDATION

Explique le phénomène de la cyberintimidation et donne des indications sur la prévention et l’intervention.

1.1 Qu’est-ce que la cyberintimidation?

C’est une situation dans laquelle un agresseur porte atteinte en ligne à une victime de manière volontaire et répétée dans le but de l’humilier, la menacer ou la harceler. Sur une plateforme participative, ceci se traduit de différentes manières, par exemple :

  • Envoyer des messages indésirables, méchants, menaçants ou insultants;
  • Cibler une personne en invitant les autres à se moquer d’elle;
  • Exercer une pression sur les autres afin d’exclure la victime d’une communauté;
  • Usurper l’identité d’une victime pour prononcer des choses en son nom;
  • Partager des contenus de la victime sans son consentement.

1.2 Comment prévenir la cyberintimidation sur votre plateforme?

La prévention de la cyberintimidation se fait essentiellement par la modération. Le code de bonne conduite numérique détermine les comportements qui ne sont pas tolérés et votre stratégie de modération s’assure que ces règles soient respectées et que des sanctions appropriées soient appliquées en cas de violation.

Vous devez mettre à la disposition des enfants des outils appropriés pour qu’ils puissent vous aviser lorsqu’ils se font intimider sur votre plateforme. Par exemple, une fonctionnalité permettant de bloquer un usager pour empêcher tout contact futur ou encore un mécanisme de dénonciation des usagers.

1.3 Comment gérer un signalement de cyberintimidation?

La cyberintimidation est une problématique grave et les cas de dénonciations doivent être pris au sérieux. En tant que plateforme jeunesse, vous devez sanctionner les agresseurs, et de manière plus générale, faire la promotion d’un code de conduite basé sur le respect des autres.

Les modérateurs doivent avoir des procédures préétablies pour répondre aux signalements de cyberintimidation basées sur votre code de bonne conduite numérique. Des conséquences en gradation, allant d’un simple avertissement jusqu’à la fermeture du compte, doivent être imposées à l’agresseur. Selon la gravité de la situation, vous pouvez diriger la victime vers des ressources d’aide spécialisées.

Chaque pays encadre la cyberintimidation à l’aide de différentes lois en fonction des gestes posés par l’agresseur. Comme opérateur, votre rôle est de sanctionner l’agresseur et de diriger la victime vers des ressources. Voici une liste d’organismes de lutte contre la cyberintimidation par pays :

CANADA

INTERNATIONAL

ÉTATS-UNIS

FRANCE

AUSTRALIE

Les magasins d’applications mobiles ne font pas de mentions particulières de la cyberintimidation dans leurs conditions d’utilisation.

La cyberintimidation est une problématique qui relève de la règlementation.

  • Assurez-vous que votre code de bonne conduite numérique encourage les comportements appropriés et condamne les gestes irrespectueux entre les usagers. Précisez que les manquements répétés au code entraineront l’expulsion temporaire ou définitive d’un usager;
  • Implantez des éléments dans le design de votre plateforme pour donner l’opportunité aux jeunes de réfléchir avant d’agir. Par exemple, des rappels sous en fenêtres pop-up qui s’affichent quelques secondes avec des messages comme « Es-tu certain de vouloir partager ceci? »;
  • Encouragez les victimes à parler avec leurs parents de la situation;
  • Si vous avez le courriel des parents, vous pouvez leur envoyer un courriel pour leur décrire la situation et expliquer comment vous avez géré la situation. Ceci vaut autant pour les parents de la victime que ceux de l’agresseur;
  • Lorsque vous intervenez auprès d’un agresseur, vous devez le faire de manière à ce que l’usager comprenne : 1. Quel est son comportement fautif; 2. En quoi ce comportement viole-t-il le code de bonne conduite numérique; 3. S’il commet cette offense à nouveau, quelle sera la conséquence. Par exemple :

« Sur notre plateforme, nous ne tolérons pas le manque de respect envers les autres usagers. Ton commentaire “Insérer le commentaire” du 1er janvier 2011 adressé à Usager12 ne respecte pas notre code de bonne conduite numérique [donner un lien vers votre code]. Ceci est ton premier avertissement. Si tu manques à nouveau de respect envers un autre usager, ton compte sera suspendu pour 3 jours. »

Voir la bibliographie.